Denis Jasek, fils de mineur polonais, est entré dans la police en 1977, a intégré les stups en 1980, gravissant tous les échelons de la brigade de Strasbourg jusqu’ŕ en devenir le commandant. A la retraite en 2011, aprčs l’affaire de son adjoint ripou.